Jean Castex n’est pas confiant

Même s’il se dit déterminé à "tout mettre en œuvre pour l’éviter", le Premier ministre, et tout le monde, n’en doute plus : on va avoir droit à une "4e vague". L’OMS annonce ce matin qu’après 10 semaines consécutives de baisse,les contaminations repartent à la hausse en Europe (+10% cette semaine), et la situation en France ressemble à présent àcelle de l’année dernière à la même époque : stabilisation de l’épidémie autour d’un plateau bas poursuivie tout l’été… avant de repartir à la rentrée.

Rubriques

Politique