Il affirme cependant ne pas se souvenir d'avoir tenu de telles paroles et dénonce une vidéo tronquée. 

Ce lundi 12 mars, le numéro 2 du Front national de la jeunesse (FNJ) a annoncé avoir démissionné de ses fonctions après la diffusion d'une vidéo où on peut le voir en train d'insulter un vigile, en marge du congrès du Front national à Lille. 

Davy Rodriguez, également assistant parlementaire de Sébastien Chenu, avait suite à cette séquence dans laquelle il vocifèrait des propos racistes était suspendu à titre conservatoire. Dans la soirée, il a fait savoir sur Twitter qu'il abandonnait ses fonctions, "ne souhaitant pas causer de tort au parti pour lequel (il a) eu l'honneur de militer".

Il a cependant souligner ne pas se rappeler d'avoir dit de telles choses et dénonce une "vidéo tronquée". 

Marine Le Pen, invitée lundi soir sur LCI, expliquait que le jeune homme serait "très probablement exclu" lorsque son cas serait examiné en commission. 

La vidéo qui a créé le scandale a été mise en ligne sur plusieurs comptes Twitter samedi soir. On y voyait Davy Rodriguez à la sortie d'un bar lillois. Très agité, il insultait copieusement le vigile de l'établissement en tenant des propos racistes. "Mais calme-toi, Davy, tu n'as aucun intérêt à t'énerver! Tu crois que Marine elle aimerait te voir comme ça?", lui opposaient alors ses amis. Ce à quoi Rodriguez répondait qu'il n'en avait "rien à foutre". "Espèce de nègre de merde", pouvait-on entendre clairement lancer le numéro 2 du FNJ à l'encontre du videur. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !