Ils libèrent des terroristes

Ce lundi 24 février, la ministre de la Justice Nicole Belloubet a annoncé sur la chaîne radio RTL, la remise en liberté, en 2020, de 43 djihadistes condamnés en France.

Nicole Belloubet a annoncé la sortie de prison de 43 djihadistes en 2020. En janvier dernier, un homme du nom de Flavien Moreau avait été condamné en 2014 pour “association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte de terrorisme”. Il avait été condamné à sept ans de prison. L’avocate générale, Naïma Rudloff, avait déclaré en 2018 : “Je ne suis pas certaine que l’on puisse aboutir à un désengagement salafo-djihadiste durant le temps de la détention” avant d’ajouter : “Prétendre être sorti du terrorisme ne suffit pas à constituer une preuve. Ce n’est qu’à la sortie de prison que cette dernière commence mais aussi le risque. Et en matière de terrorisme, le risque de récidive est très élevé”.

L’administration pénitentiaire a précisé que c’est le juge d’application des peines du parquet national antiterroriste qui sera chargé de suivre ces détenus après leur libération.

Rubriques

Politique