Hong Kong : nouveaux affrontements

La tension est toujours présente à Hong Kong. Après les graves incidents de la semaine dernière, cette fois les affrontements entre manifestants et forces de l’ordre se déroulent dans un campus universitaire.

Depuis dimanche 17 novembre, l’université polytechnique de Hong Kong est le théâtre d’importants affrontements. En effet, alors qu’un des membres des forces de l’ordre a été blessé par un tir de flèche, la police menace de déloger les manifestants en tirant à balles réelles ou en recourant aux armes létales. Au cours de la nuit entre dimanche et lundi, un blindé de la police a également été incendié avec des cocktails molotov au cours d’affrontements dans un tunnel menant à la ville.

Les forces de l’ordre ont d’ores-et-déjà qualifié le campus de “zone d’émeute”. Une issue pacifique au délogement des manifestants du campus apparaît aujourd’hui comme peu probable. Les manifestants retranchés redoutent désormais un assaut de la police comme le confie l’un d’eux : “J’ai peur. Il n’y a pas de sortie, tout ce que je peux faire c’est me battre jusqu’au bout”. La sortie de la crise hongkongaise apparaît encore très loin.

Rubriques

Politique