Selon Le Point, un homme aurait éveillé les soupçons de la police, alors qu'il prenait en photo, la Lanterne, la résidence des présidents de la République.

Les services de surveillance sont sur les dents. Avec le plan Vigipirate, chaque comportement suspect fait l'objet d'une enquête approfondie. C'est ce qu'il s'est passé dimanche dernier. Un homme a été arrêté à proximité de la Lanterne, à Versailles, alors qu'il prenait des photos de la résidence secondaire du chef de l'État.

Cet homme, placé en garde à vue, avait dans son appareil photo, des clichés de la Lanterne donc, mais également de l'Assemblée nationale et de plusieurs gares. Né en Syrie, l'homme est détenteur d'une carte de résident.

Durant son interrogatoire l'homme aurait donné des explications confuses et aurait été hospitalisé d'office à l'issue de ses 24 heures de garde à vue. 

D'après le Point, qui révèle les faits, l'affaire est prise au sérieux par les forces de sécurité qui protègent le couple Macron. D'ailleurs la sécurité présidentielle vient d'être renforcée. Emmanuel et Brigitte Macron ayant reçu des menaces.

Une cinquantaine de policiers ont été recrutés récemment pour venir renforcer l'équipe de sécurité du couple présidentiel. Des plots rétractables ont également été installés à l'entrée de l'Élysée, afin d'empêcher une voiture bélier de pénétrer dans la cour du bâtiment.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !