La mobilisation devrait être forte dans les rues ce mardi. Pour la première fois depuis dix ans, tous les syndicats de la fonction publique appellent à manifester. Près de 130 rassemblements sont organisés dans toute la France.

Plus de 5,4 millions de fonctionnaires sont appelés à la grève ce mardi. Le premier grand mouvement du quinquennat d’Emmanuel Macron. Tous les syndicats de la fonction publique (CGT, CFDT, FO, UNSA, FSU, Solidaires, CFE-CGC, CFTC et FA) se sont joints au mouvement pour protester contre les mesures prévues par le gouvernement concernant les agents de la fonction publique. Une première depuis 10 ans. Au total, près de 130 manifestations ou rassemblements sont organisés dans 90 départements.

Les ordonnances ne sont pas derrière nous, on peut encore obtenir leur retrait”, a plaidé le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, invité de LCI. “Le salaire doit être revalorisé pour l'ensemble des fonctionnaires. Ces derniers ont besoin de reconnaissance, ils en ont marre d'être traités comme des fainéants. Tous les fonctionnaires sont méritants. C'est le manque de moyens qui les empêche de bien faire leur travail”.

Les syndicats espèrent une mobilisation d’ampleur. Il faut “une grande journée de mobilisation” pour “rabattre un petit peu le caquet” d'Emmanuel Macron, espère Philippe Martinez. Le secrétaire général de la CGT a rendez-vous avec le chef de l’État dès jeudi pour faire part de ses revendications. “Je lui dirai qu'il vit dans un autre monde que la majorité des citoyens de ce pays. Il est temps que le chef de l'État prenne en compte les réalités du monde du travail, de ceux qui sont au chômage, de ceux qui sont à la retraite. Voilà en gros le message que je veux lui faire passer”.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !