"Gilets jaunes" : 300€ de prime ?

Suite à la mobilisation de nombreux policiers dans le cadre du mouvement des "Gilets jaunes" et de l'attentat de Strasbourg, les syndicats de policiers se sont fait entendre auprès du gouvernement afin de demander un "retour sur investissement". 

Une prime exceptionnelle

Lundi dernier, les syndicats de policiers ont formulé une requête suite à ce dernier mois pendant lequel les employés ont dû faire face au mouvement des "gilets jaunes" ainsi qu'à l'attentat ayant eu lieu à Strasbourg. A ainsi été demandé un "retour sur investissement" pour le temps passé et les risques encourus. En réponse, le gouvernement a évoqué mardi une prime exceptionnelle de 300 euros, une prime qu'Emmanuel Macron avait déjà promise au début du mois de décembre lors d'un repas avec des CRS. 

111 000 policiers recevront la prime

La "prime exceptionnelle" promise devrait être attribuée à 111 000 policiers et gendarmes afin de "traduire la reconnaissance de la République". Cette initiative devrait représenter un coût de 33 millions d'euros. Une autre prime de 200 euros devrait également être versée à des employés de préfecture pour la : « conduite et l’appui aux récentes opérations de sauvegarde et de maintien de l’ordre public ». 

Rubriques

Politique