Emmanuel Macron énervé

Le Président Macron n’a pas vraiment apprécié les critiques de la gauche contre le recours au 49.3, notamment celles de Ségolène Royal, qui a parlé de « régime autoritaire », et celles de Jean-Luc Mélenchon, dénonçant « l’autoritarisme » et les « pulsions totalitaires » de la Macronie. « Que des gens qui ont servi François Mitterrand, qui a autorisé 59 fois le 49.3, dont 50 fois sous des gouvernements de gauche, puissent dire cela montre bien leur duplicité », a commenté Emmanuel Macron, le 2 mars devant des proches. Avant d’ajouter : « Naguère, ils respectaient l’ordre républicain, aujourd’hui, ils veulent le désordre. C’est lamentable. » On récolte ce que l’on sème non ?

Rubriques

Politique