Des employeurs et des enseignants auraient exercé des pressions afin de contraindre de nombreux électeurs à se rendre aux urnes. 

Alors que Vladimir Poutine vient d'être réélu à la tête de la Russie, le scrutin ayant conduit à sa réélection est déjà fortement suspecté d'avoir été truqué. Ce dimanche 18 mars, des électeurs ont affirmé avoir reçu pour ordre de leurs employeurs ou bien enseignants de se rendre impérativement dans les bureaux de vote pour prendre part à l'élection présidentielle. Certains ont même dû se faire photographier en train de voter afin d'attester de leur participation à ce scrutin. 

"Pour être honnêtes, on nous a forcés"

"Pour être honnêtes, on nous a forcés", ont ainsi déclaré à Reuteurs deux jeunes votants de 18 ans, à Oust-Djeguta, dans le sud du pays. Leurs enseignants les auraient contraints à le faire. 

Selon Ivan Jdanov, juriste de l'équipe de l'opposant Alexeï Navalny, "on a promis aux électeurs des poulets" en échange de leur vote à Iakoutsk, dans l'Extrême-Orient russe. D'après lui, les équipes de Poutine ont réquisionné des bus afin d'acheminer les employés de plusieurs entreprises vers les bureaux de vote. Des coupons de réduction pour des produits alimentaires, des billets pour des concerts ou bien des "médailles" ont également été distribués aux électeurs ayant voté ce dimanche 18 mars, rapportent plusieurs témoignages sur les réseaux sociaux. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !