Edouard Philippe fait polémique

Ce mardi 28 avril, le premier ministre, Edouard Philippe, s'adressait à l’Assemblée Nationale pour présenter le plan de déconfinement qui sera mis en place à partir du 11 mai. Au cours de son discours particulièrement suivi par les français, une phrase a retenu l’attention des internautes. 

Pendant 1h, le premier ministre a détaillé les différentes mesures qui composeront le plan de déconfinement du pays : masques, tests, ouverture des écoles, transports, télétravail… Au milieu de toutes ces annonces, Edouard Philippe a évoqué les réseaux sociaux. Depuis le début du confinement, les internautes réagissent en masse à la manière avec laquelle l’exécutif gère la crise sanitaire. Un sujet fait d’ailleurs l’objet de nombreuses réactions : la pénurie de masques.

Dans son discours, le Premier ministre n’a pas hésité à réagir à ces nombreux commentaires sur internet en évoquant : “les réseaux pas très sociaux mais très colériques”. Une petite pique à laquelle les internautes n’ont pas manqué de réagir, notamment sur Twitter : “Un gouvernement pas très social et très autoritaire qui fait la leçon.”, “Au lieu de rassembler dans la bienveillance et l’impassibilité, Mr le Premier ministre préfère afficher son amertume envers les réseaux sociaux. Scandaleux et inadmissible.”

Rubriques

Politique