Le domicile de Mélenchon et le siège de LFI perquisitionnés

« C’est une opération politique, ce n’est pas du droit », dénonce le chef de La France Insoumise. 

Depuis ce mardi matin à Paris, le siège de La France Insoumise et le domicile de son chef de file, Jean-Luc Mélenchon, sont perquisitionnés. Des perquisitions que le leader de LFI compte bien freiner en appelant ses militants à « occuper le siège » du parti face aux forces de l'ordre, comme il le demande sur sa page Facebook. « Je demande à tous mes amis d’occuper ces sièges, de ne pas se laisser faire, de ne pas se laisser intimider », indique le député des Bouches-du-Rhône. 

Selon France Info, ces perquisitions se déroulent dans le cadre de deux enquêtes préliminaires, portant sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon, mais également sur des soupçons d'emplois fictifs d'attachés parlementaires européens. 

Rubriques

Politique