Deux ministres français réclament une enquête pour l'affaire Epstein

Le financier américain Jeffrey Epstein, accusé d’agressions sexuelles sur mineures, s’est suicidé samedi dans la prison de New York. Lundi, deux ministres français ont demandé l’ouverture d’une enquête.

La ministre des droits des femmes Marlène Schiappa et le secrétaire d’État chargé de la protection de l'enfance Adrien Taquet ont publié un communiqué sur Twitter. Ils expliquent : “L’enquête américaine a mis en lumière des liens avec la France. Il nous semble ainsi fondamental, pour les victimes, qu’une enquête soit ouverte en France afin que toute la lumière soit faite”. La mort récente de Jeffrey Epstein “met fin à la préparation du procès prévu initialement en 2020”. Selon eux, sa mort ne doit pas empêcher ses victimes d’obtenir la justice.

Jeffrey Epstein se serait constitué un réseau de dizaines de jeunes filles, certaines encore collégiennes, et aurait eu des rapports sexuels avec elles. Le 8 juillet, il avait été inculpé d’exploitation sexuelle de mineures et d’association de malfaiteurs en vue d’exploiter sexuellement des mineures. Il risquait 45 ans de prison. Marlène Schiappa et Adrien Taquet évoquent aussi “une protection plus efficace à l’avenir d’autres jeunes filles face à ce type de réseaux organisés, face à ce type de prédateurs”.

Rubriques

Politique