Des contrats suspects

Le compagnon d’une ministre a été épinglé pour des contrats suspects. C’est “Le Canard enchaîné” qui a fait ces révélations après avoir étudié les contrats de Jean-François Vigneau, conjoint de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin.

Après l’affaire des dîners luxueux de François de Rugy, c’est au tour de Jean-François Vigneau de faire l’objet d’un nouveau dossier épineux. Le Canard enchaîné a révélé que Mr Vigneau, un homme d’affaires de Saint-Pierre et Miquelon, a signé trois contrats qui laissent perplexe. Pour commencer, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) n’a pas été informée de ces contrats. Ensuite, aucune autre entreprise n’est venue concurrencer celle de Vigneau, une compagnie de sécurité privée, après que l'aviation civile de Saint-Pierre et Miquelon a lancé un appel d’offres. Enfin, Vigneau a obtenu une habilitation spéciale en un temps record par le ministère de l’intérieur.

Quant à Annick Girardin, elle a déclaré vouloir se tenir “éloignée de tout ça”. Selon son cabinet, Girardin n’est ni mariée ni pacsé à Vigneau et avec “des foyers fiscaux et des résidences principales” elle n’est donc pas obligée de déclarer les activités professionnelles de son compagnon à la HATVP.

Rubriques

Politique