Darmanin fait le Ministre

Une semaine après avoir présenté un article de loi exclusivement destiné à s’attirer les bonnes grâces des syndicats de police, Gérald Darmanin dénonce "certaines images choquantes" lors de la dispersion des migrants hier soir place de la République à Paris. Quelle habileté : s’appuyer justement sur ce qu’on l’accuse de vouloir supprimer (le droit de filmer les forces de l’ordre en action) pour se ranger du côté des défenseurs des droits. On n’est pas forcé de s’y laisser prendre. Mise en scène ultime : la demande d’explication au Préfet de Police de Paris, que le ministre de l’Intérieur ne porte pas dans son cœur mais qui est soutenu par l’Élysée et restera en place. Au total, que de la com.

 

Rubriques

Politique