Corée du Nord : Pyongyang menace les États-Unis

Alors que Pyongyang a pendant longtemps souhaité développer ses capacités nucléaires, et notamment posséder l'arme nucléaire, cette quête appartient désormais au passé : en effet, depuis le mois d'avril dernier, le dirigeant du pays avait affirmé qu'il se concentrerait sur d'autres priorités. Cependant, récemment, la Corée du Nord serait revenue sur sa décision, menaçant les États-Unis de revoir sa politique si "les sanctions économiques infligées à son pays n'étaient pas levées", selon La Croix

La Corée du Nord menace de revenir au "byungjin"

Pyongyang a pendant longtemps suivi une politique à double mesure, impliquant de développer à la fois l'économie du pays, mais également son armement nucléaire. Plus précisément, le dirigeant Kim Jong Un cherchait à posséder l'arme nucléaire, et cela jusqu'au mois d'avril dernier, lorsque ce dernier a déclaré stopper cette quête pour se tourner vers un meilleur "développement économique socialiste". Mais les autorités compétentes du pays ont récemment mis en garde les États-Unis sur la reprise du "byungjin", si de nouvelles mesures n'étaient pas prises en matière de sanctions. 

"Le mot byungjin pourrait refaire son apparition"

Selon le communiqué publié par la Corée du Nord : "Le mot byungjin pourrait refaire son apparition et un changement de politique pourrait être sérieusement envisagé." Bien qu'un léger accord avait été signé en juin dernier entre Donald Trump et Kim Jong Un autour de la dénucléarisation, il semblerait que les dispositions n'auraient pas avancé entre les deux dirigeants, les États-Unis ne souhaitant pas réduire les sanctions tant qu'il n'y aura pas eu de "dénucléarisation finale et entièrement vérifiée."

Rubriques

Politique