Comment se déroule l'après Brexit ?

La pêche illustre un élément politique essentiel de l’après-Brexit. Depuis vendredi dernier, les eaux territoriales britanniques ne sont plus accessibles aux pêcheurs européens.

Un accord a été trouvé ce mercredi 5 février, car les zones de pêches britanniques représentent 30% du chiffre d’affaires des pêcheurs français. Il y a cinq fois plus de bateaux européens dans les eaux britanniques que de bateaux britanniques dans les eaux européennes.

De ce fait, si les Européens ne peuvent plus pêcher, les Britanniques ne pourront plus vendre. Une négociation est en cours, mais les échanges sont tendus. Un accord devrait être trouvé le 1er juillet. Si d’ici l’été aucun terrain d’entente n’est trouvé, il ne faudra pas que les autres accords en cours soient bloqués, bien qu’ils devront être renégociés.

Rubriques

Politique