Tout en affirmant "combattre" les propos complotistes tenus par l'ancienne candidate de "The Voice", Mennel Ibtissem, Clémentine Autain a souligné le fait que la polémique renvoyait un message d'exclusion à la communauté musulmane.

La députée Clémentine Autain estime qu'il faut "combattre" les propos tenus par Mennel Ibtissem. Néanmoins, pour elle, il existe un deux poids deux mesures dans la manière dont cette polémique a été traitée. "Vous avez Éric Zemmour qui nous explique que le maréchal Pétain, c’est vraiment formidable, pas de problème, il reste partout. Vous avez Orelsan, qui tient des propos assez abjects dans ses chansons, qui est ovationné aux Victoires de la musique", souligne la députée de La France Insoumise au sujet des tweets publiés par l'ex-candidate de l'émission The Voice sur les attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray, en 2016.

Mennel Ibtissem, qui a présenté ses excuses pour ses anciens messages, a la semaine dernière annoncé avoir pris la décision de quitter le télé-crochet, alors même que TF1 disait réfléchir à la suite à donner à cette polémique.

"Je dis juste faisons très attention, parce qu’il y a aussi dans notre pays un sentiment, qui est bien alimenté parce que la fachosphère est là, qui va exclure plus qu’attirer", insiste ainsi Clémentine Autain, expliquant : "Je suis inquiète de l’effet que cela va produire sur une partie de la population qui subit déjà la discrimination, et qui va voir là un symbole d’exclusion supplémentaire."

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !