Clash autour du SMIC

Elise Fajgeles, qui n'avait pas été en mesure de donner le montant du SMIC sur le plateau de Morandini sur CNews, reconnaît une faute tout en déplorant les menaces de mort qu'elle reçoit. 

Son incapacité à dire le montant exact du SMIC avait rendu furieux un gilet jaune, qui avait même quitté le plateau de Morandini, sur CNews. Pour ne pas avoir réussi à estimer à combien est le revenu minimum, la députée LREM Élise Fajgeles s'est attiré les foudres des internautes, mais également de l'opposition. 

L'élue de Paris a alors reconnu sur son compte Twitter avoir commis une faute en venant sur un plateau sans connaître le montant du SMIC, mais assure avoir elle-même connu des fins de mois difficiles et recevoir des menaces de mort depuis son intervention sur CNews.

"Ne pas arriver à dire le montant du SMIC sur un plateau télé est une faute. Ce n'est ni mépris ni condescendance envers ceux qui galèrent. Je me suis moi-même retrouvée seule avec mon petit garçon au RMI il y a quelques années. Ça ne vaut pas les menaces de mort que je reçois", a-t-elle déclaré sur Twitter. 

Rubriques

Politique