C’est la guerre !

Cette fois ça y est, un an après le discours martial de Macron, la France passe en mode "guerre". Alors qu’il s’y refusait jusque-là, le gouvernement va installer -- avec l’aide de l’armée et des pompiers -- 1 à 2 vaccinodromes par département afin d’accélérer le rythme des injections. Et il y a urgence : si l’exécutif veut tenir son objectif de vacciner 10M de personnes supplémentaires chaque mois à partir d’avril, il va falloir passer à 300 000 doses injectées par jour, un chiffre atteint une seule fois en 3 mois de vaccination (le 12 mars). On sonne l’attaque.

 

Rubriques

Politique