C’est celui qui le dit qui l’est...

« C’est celui qui le dit qui l’est » a répondu ce jour Vladimir Poutine à Joe Biden qui hier l’a qualifié de tueur et lui promettait de payer « le prix de ses actes ». Le Président Russe a justifié sa réponse : « Le sens est profond, et psychologique. Nous voyons toujours en l’autre nos propres caractéristiques ». Et, il a ensuite souhaité au président Américain : « Une bonne santé, sans ironie aucune ». Le président Russe a toutefois proposé à Joe Biden : « De poursuivre notre discussion mais à condition que nous le fassions en direct, en ligne comme on dit (…) Ce serait intéressant pour le peuple russe, le peuple américain et pour beaucoup d’autres pays ». Il ajoute à cette proposition de dialogue, qu’il serait préférable que celui-ci se fasse sans délai, vendredi ou lundi. On est loin de la bonne camaraderie de l’époque de Donald Trump. 

 

Rubriques

Politique