Boris Johnson sauvé

Le 27 mars dernier, Boris Johnson annonçait s’être mis à l’isolement au 10 Downing Street suite à un contrôle positif au Covid-19. Quelques jours plus tard, l’état du premier ministre britannique de 55 ans s’était gravement dégradé et avait dû être hospitalisé en soins intensifs. 

Lundi 6 mars, 10 jours après avoir été testé positif au Coronavirus, Boris Johnson a dû être hospitalisé en urgence à l’hôpital St Thomas, dans le centre de Londres. Hospitalisé en soins intensifs, le premier ministre britannique est sorti de ce service jeudi soir, mais reste hospitalité. Son porte-parole a précisé dans un communiqué : “Le Premier ministre a été transféré des soins intensifs vers un autre service de l’hôpital, où il sera placé sous surveillance étroite durant la phase initiale de sa guérison”.

Alors que le Royaume-Uni a été relativement épargné au début de la crise sanitaire, le pays est désormais violemment touché mais les mesures de confinement restent toujours très souples. Cependant, l’hospitalisation du premier ministre ainsi que la déclaration exceptionnelle de la reine Elizabeth II dimanche dernier (suivie par 24 millions d’anglais) pourraient, espérons-le, avoir un impact sur les comportements des britanniques.

Rubriques

Politique