Boris Johnson laisse faire

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, vient de passer 3 jours intenses, à discuter au Parlement au sujet du Brexit.

Ce jeudi matin, Boris Johnson a déclaré qu’il ne ferait pas obstruction au texte voté par les députés, qui propose un report du Brexit. Le gouvernement a décidé de laisser le texte “suivre toutes les étapes en cours” à la Chambre des Lords, en cette fin de semaine. “Le texte retournant ensuite lundi à la chambre des Communes pour d’éventuelles autres considérations”, explique sur Twitter le groupe parlementaire du Parti travailliste.

L’opposition craignait que Boris Johnson et ses alliés essaient de freiner le processus. Et il ne fallait pas perdre de temps, puisque le Premier ministre a décidé de suspendre le Parlement jusqu’à mi-octobre. La demande de report devra être validée par les 27 autres États de l’Union européenne, et à l’unanimité ! Mercredi soir, Boris Johnson a appelé à des élections législatives anticipées, le 15 octobre 2019. De cette motion gouvernementale, n’ont résulté que 298 voix en sa faveur. “Il sait comment gagner. Ne vous inquiétez pas, ça va aller”, a dit Donald Trump, mercredi soir.

Rubriques

Politique