Benalla : un nouveau job

Alexandre Benalla aurait très vite retrouvé du travail...

Suite à son licenciement par l’Elysée le 20 juillet dernier, Alexandre Benalla aurait très vite retrouvé du travail selon le magazine people Public. L’ancien garde du corps d’Emmanuel Macron assurerait désormais la protection d’une Star : Ayem Nour. 

Quelle reconversion !

En fait, Alexandre Benalla ne travaille pas pour Ayem Nour mais pour son ancien compagnon, Vincent Miclet, avec qui elle a eu un petit garçon.

Vincent Miclet et Ayem Nour

Vincent Miclet, Président de Petroplus Overseas, une société spécialisée dans le transport, la construction, le pétrole et le trading active principalement au Gabon et en Angola. Ce monsieur pèserait selon le magazine Challenges plus de 500 millions d’euro.

Ce qui est plus intéressant est que Vincent Miclet est aussi l’ami de Marc Francelet chez qui s’est déroulé l’interview d’ Alexandre Benalla par Davet et Lhomme, les deux journalistes d’investigation au Monde.

Marc Francelet

Ils ont été d’ailleurs associés dans la création de l’entreprise de Zahia, la jeune prostituée, à l’origine de l’affaire Ribéry. De vraies références.

Zahia et Ribéry

Marc Francelet, un des visiteurs les plus assidus de la brigade financière, ami de Michèle Marchand, patronne de l’agence Bestimage, qui a l’exclusivité des photos du couple Macron et qui était présente lors de l’interview de Benalla. 

Plus de doute désormais. Michèle Marchand, très proche du couple Macron et principalement de Brigitte Macron a été mandatée afin de gérer l’affaire Benalla. Elle demande l’aide de Marc Francelet qui a de nombreuses relations dans les médias. L’interview du Monde avec Davet et Lhomme, puis un joli papier dans le JDD, dont le patron, Hervé Gattegno, est un vieil ami de Francelet puis Closer dont la directrice Laurence Piau est quand à elle « la fille quasi adoptive » de Michèle Marchand.

 

Le plan média est parfait. Mimi, le surnom de Michèle Marchand, contrôle une partie des médias et Francelet une autre partie. L’une par la menace de ne plus leur vendre des photos du couple Macron, l’autre par le chantage ou la promesse de scoops.

Mais, en parallèle, il faut gérer le petit Benalla. Il ne doit pas s’épancher. Alors, Francelet demande à son bon ami Vincent Miclet de lui trouver un job. Gageons qu’il sera très bien rémunéré et qu’il aura beaucoup de vacances !

Il semble être important ce Benalla pour que les barbouzes de la Macronie se mobilisent ainsi.

Mais pis encore, on sait que Michèle Marchand veut juste garder son monopole de photographe auprès des Macron, mais quid de Marc Francelet et surtout de Vincent Miclet ? 

L’affaire Benalla vient juste de commencer !

Rubriques

Politique