LREM : malaise autour de la loi anticasseurs

Ce mardi, l'Assemblée a largement adopté la proposition de loi anticasseurs, retravaillée par la majorité. 50 députées LREM se sont toutefois abstenus de voter...

Mardi 5 février, les députés ont largement adopté la proposition de loi "visant à prévenir les violences lors des manifestations", dite également "anticasseurs". Cette proposition de loi, issue de la droite sénatoriale, a été remaniée par l'exécutif. 

Sur 553 votants, le texte a recueilli 387 voix pour et 92 voix contre, dans une ambiance particulièrement chahutée. Alors que l'ensemble de la gauche s'est prononcée contre, de même que les élus RN, la majorité des députés LREM et MoDem, ainsi que des élus LR et UDI ont accordé favorablement leur voix. 

Un record depuis 2017 : celui du nombre de députés macronistes s'abstenant de voter

L'adoption de cette loi a été toutefois marquée par un record depuis 2017 : celui du nombre de députés macronistes, 50 exactement, qui de par leur absention n'ont pas souhaité soutenir ce texte. À titre de comparaison, lors de l'adoption de la loi asile-immigration il y a quelques mois, les députés LREM étaient 14 à s'abstenir (et un à voter contre). 

"Le texte a été voté", "il n'y a pas de malaise", soutient pourtant le patron du groupe majoritaire Gilles Le Gendre. 

Rubriques

Politique