Une fois de plus, le parti frontiste échoue à constituer un groupe à l'Assemblée. 

Avec seulement 8 députés FN élus au Palais Bourbon, le parti frontiste échoue de nouveau à constituer un groupe à l'Assemblée. Un résultat certes un peu meilleur que celui espéré, le FN n'ayant enregistré que 13,2% des voix lors du premier tour, mais néanmoins "extrêmement décevant", comme l'a confié la présidente du parti, Marine Le Pen.

Cette dernière, qui pour la première fois a été élue député du Pas-de-Calais, siégera à l'Assemblée nationale avec Bruno Bilde, (12e circonscription du Pas-de-Calais), ainsi que Sébastien Chenu (19e du Nord), mais aussi Ludovic Pajot (10e du Pas-de-Calais) - le benjamin de cette nouvelle Assemblée -, José Evrard (3e du Pas-de-Calais). Marine Le Pen siégera également aux côtés de son compagnon, Louis Aliot, élu dans la 2e des Pyrénées-Orientales.

Gilbert Collard (apparenté FN) siégera de nouveau à l'Assemblée nationale, tout comme Emmanuelle Ménard, l'épouse du maire de Béziers proche du parti frontiste, Robert Ménard. 

Quant à Nicolas Dupont-Aignan, qui a annoncé son ralliement au FN lors de l'entre-deux-tours de la présidentielle, avant de faire marche arrière, il est également réélu dans l'Essonne. "L’enjeu maintenant est d’agir vite pour unir les forces de résistance", a-t-il déclaré dimanche soir.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !