"Je suis sûr que s'il avait passé son enfance et son adolescence en Tchétchénie, son sort aurait été différent."

"Toute la responsabilité" de l'attaque au couteau qui a fait un mort et plusieurs blessés à Paris, ce samedi 12 mai dans la soirée, est à imputer à la France, a affirmé le dirigeant de la Tchétchénie Ramzan Kadyrov, au lendemain de l'attentat terroriste. 

D'après Kadyrov, l'auteur de l'attaque revendiquée par l'Etat Islamique, abattu par les forces de l'ordre, est un jeune homme originaire de Tchétchénie ayant obtenu un passeport russe à l'âge de 14 ans, avant de se voir accorder la nationalité française à 20 ans.

"Il a grandi et a formé sa personnalité, ses opinons et ses convictions au sein de la société française"

"Sachant cela, je considère important de faire remarquer que toute la responsabilité pour le fait qu'Hassan Azimov (c'est ainsi que Kadyrov l'a nommé ndlr) d'emprunter la voie de la criminalité revient entièrement aux autorités françaises", a fait savoir le dirigeant tchétchène sur la messagerie Telegram.

"Il n'a fait que naître en Tchétchénie, mais il a grandi et a formé sa personnalité, ses opinons et ses convictions au sein de la société française", a poursuivi Kadyrov, avant d'affirmer : "Je suis sûr que s'il avait passé son enfance et son adolescence en Tchétchénie, le sort d'Hassan aurait été différent".

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !