Terrible année pour Emmanuel Macron

En cette fin d'année 2018, l'heure du bilan a sonné pour le Président de la République.

Une année 2018 compliquée

Entre réformes et crises, Emmanuel Macron a dû faire face à ses plus gros défis depuis le début du quinquennat. Tout d'abord, l'annonce de la limitation de la vitesse autorisée à 80 km/h et la hausse de la CSG pour les retraités suscitent l'incompréhension des Français, voire leur indignation. Mais le pire est encore à venir... 

Au printemps, la SNCF engage un mouvement de grève sans précédent pour faire entendre sa voix au sujet du statut de la compagnie. L'exécutif ne cède pas et ressort gagnant de ce bras de fer : la loi est promulguée le 27 juin.

Une succession de crises

Trois jours seulement après l'euphorie de la victoire des Bleus au Mondial de Football, l'affaire Benalla éclate : l'ancien conseiller du Président aurait frappé un jeune homme lors des manifestations du 1er mai. L'été maudit se poursuit lorsque les ministres Nicolas Hulot (Ecologie) et Gérard Collomb (Intérieur) annoncent leur démission à un mois d'intervalle.

Enfin, la colère des Français atteint son paroxysme et donne naissance au mouvement des "Gilets Jaunes", obligeant l'exécutif à revenir pour la première fois sur ses décisions.

Rubriques

Politique