Alors Zemmour ?

A écouter les médias et même les candidats déclarés, Eric Zemmour est devenu le sujet central de la présidentielle. Est-ce justifié ? Pas pour les Français !Selonle sondage Ifop/JDDparu ce week-end,79 % d’entre nous excluent "totalement" de voter Zemmour, et surtout nous ne croyons pas qu’il ait le niveau. Dans le sondage, on compare la crédibilité des 5 champions de la droite (Marine Le Pen, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Michel Barnier, Eric Zemmour) sur 6 questions. Sur les cinq premières : "assurer la sécurité des Français", "représenter la France à l’étranger", "gérer la crise sanitaire", "relancer l’économie française", "incarner la fonction présidentielle",Zemmour arrive dernier, le plus souvent très loin de son plus proche adversaire. Sur la 6e :"contrôler l’immigration", le "cœur" de son engagement, il arrive certes devant Pécresse et Barnier mais derrière Bertrand et 28 points en retrait par rapport à Marine Le Pen. Reste que Zemmour a imposé ses thèmes : sécurité et immigration dominent et, comme il le théorise lui-mêmesur RTL « dans la présidentielle, celui qui impose sa question et a la réponse, est celui qui gagne ». À défaut des Français, il peut compter sur les médias et l’obsession dont il est l’objet chez ses adversaires pour l’y aider.

Rubriques

Politique