Algérie : Bouteflika confirme sa candidature

Dimanche 3 mars dans la soirée, dans une lettre transmise à la télévision nationale, la candidature d’Abdelaziz Bouteflika a bien été confirmée.

Le 10 février dernier, l’actuel président de 82 ans avait annoncé qu’il se représenterait pour briguer un cinquième mandat pour les élections présidentielles du 18 avril. A la suite de cette annonce, de violents mouvements de protestations ont débuté à Alger, capitale du pays. Les étudiants ont commencé à rejoindre ces manifestations et les répressions policières se sont accentuées.

L’état de santé de Bouteflika et son hospitalisation le 24 février à Genève, avaient remis en question la candidature de l’actuel président. En place depuis 1999, le président ne souhaite pourtant pas s’arrêter et a donc confirmé le dépôt de sa candidature au Conseil Constitutionnel par l’intermédiaire de son directeur de campagne. Face à la contestation, Bouteflika s’est engagé à ne pas aller jusqu’au bout de son mandat en organisant des élections anticipées où il ne sera pas candidat.

Après 20 ans au pouvoir, le président continue à imposer son autorité en réprimant l’opposition. Une situation que les algériens souhaitent aujourd’hui renverser. Les prochaines semaines s’annoncent particulièrement tendue en Algérie.

Rubriques

Politique