Agressions sexuelles et viols au PCF

Après l’univers médiatique, c’est au monde politique d’être touché par des révélations d’affaires d’agressions sexuelles. Suite à des témoignages de militantes fin février, neuf membres du PCF sont aujourd’hui concernés.

C’est par les témoignages de plusieurs militantes du Parti Communiste Français (PCF) qu’une nouvelle affaire d’agressions sexuelles est aujourd’hui mis au jour. Ces femmes affirment avoir été violées ou agressées au sein même du parti. Depuis ces révélations fin février et après une enquête, la direction du PCF a annoncé l’exclusion de 4 membres du PCF et du MJCF ainsi que la suspension de cinq autres personnes.

Cette décision a été prise en commun avec le Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV). Afin de libérer la parole, une “cellule d’écoute indépendante, externe au PCF” a été mise en place. Selon L’Obs, plusieurs faits d’agressions sexuelles et de viols auraient été passé sous silence. En effet, selon les informations du journal, lors du dernier congrès du MJCF, deux coordinateurs nationaux auraient été accusés de “protéger les agresseurs depuis plusieurs années en mettant systématiquement le blâme sur les victimes pour qu’elles quittent l’organisation”.

Rubriques

Politique