Nous nous sommes procurés la déposition d’un policier membre du dispositif mis en place le 16 juillet dernier, lorsque les Bleus ont défilé sur les Champs-Elysées après la victoire en coupe du Monde.

Souvenez-vous, L’Élysée avait affirmé haut et fort que la présence d’Alexandre Benalla était due à un problème d’effectif.

Faux.

Lors de cette déposition face à l’IGPN, le fonctionnaire affirme qu’Alexandre Benalla, alors dans le bus des footballeurs français, était « en lien direct » avec Emmanuel Macron durant le défilé afin de « caler le timing ».

Là aussi, l’Élysée, à l’époque, avait affirmé ne pas avoir fait accélérer le cortège afin d’avoir le temps de célébrer la victoire avec les joueurs de l’équipe de France. 

Deuxième mensonge.

Pis encore, le policier indique dans sa déposition qu’Alexandre Benalla, trois jours après la victoire de l’Équipe de France, a apporté le trophée dans le bureau du Président. Il devait ensuite transférer la coupe jusqu’au siège de la Fédération française de Football à Paris.

À suivre !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !