Affaire Benalla Fin de partie !

La commission d’enquête du Sénat a ramé pour poursuivre ses travaux sur l’affaire Benalla.

Son président, Philippe Bas, a raclé les fonds de tiroirs pour trouver des personnalités à auditionner. Derniers convoqués : le préfet Michel Besnard, ancien chef du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) devenu directeur de la sécurité du PSG, ou encore le préfet Jean-Paul Celet, ancien directeur du Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps), Sophie Hatt, ex-patronne du GSPR sous Hollande, ainsi que l’inévitable Alain Bauer.

Résultat : Gérard Larcher, le président du Sénat trépigne, souhaitant la fin des hostilités. « L’affaire Benalla ne fera plus de vagues. Elle est derrière nous », avait-il estimé le 19 septembre, à l’issue de l’audition de l’ex-garde du corps.

Et, surtout, l’ambitieux Philippe Bas va enfin cesser de monopoliser son temps et notre argent à entendre des témoins qui n’ont rien à voir avec cette affaire.

Rubriques

Politique