Viols Besson entendu par la police

Le réalisateur a été interrogé par la police en audition libre, dans le cadre de l'enquête ouverte à Paris suite à la plainte pour viols déposée à son encontre par une jeune comédienne. 

Pendant cinq heures ce mardi 2 octobre, le réalisateur Luc Besson a été entendu en audition libre par la police, suite à l'ouverture d'une enquête pour viols le concernant. Accusé d'agressions sexuelles par la comédienne Sand Van Roy, le producteur français a livré sa version des faits, contestant tout viol.

"Luc Besson a été entendu comme il l'avait demandé, il a répondu à toutes les questions et tous les aspects du dossier ont été explorés", a rapporté à l'AFP son avocat, Thierry Marembert. 

Le parquet de Paris doit désormais se prononcer sur les suites à donner à cette plainte : un classement judiciaire sans suite, des investigations supplémentaires ou bien l'ouverture d'une information judiciaire. 

Sand Van Roy, 30 ans, avait déposé plainte contre Luc Besson le 18 mai dernier à Paris. Elle accuse le réalisateur de l'avoir contraint à une relation sexuelle, la veille dans sa chambre d'hôtel au Bristol. Ce soir-là, la jeune femme qui raconte avoir bu un thé assure avoir perdu connaissance, puis avoir reçu "un coup dans le dos sans savoir d'où il provenait" et être "tombée dans la salle de bain". Luc Besson lui aurait alors imposé "des actes sexuels non désirés" alors qu'elle perdait connaissance régulièrement. 

Une enquête de Mediapart, publiée en juillet dernier, a recueilli les témoignages de plusieurs femmes qui accusent toutes le producteur de "comportements sexuels inappropriés", voire d'agressions sexuelles. Une ex-directrice de casting qui assure avoir également été agressée sexuellement par Luc Besson a été entendue par les enquêteurs en septembre dernier. 

Rubriques

People