Un local clandestin de Dieudonné fermé

L'humoriste, condamné de nombreuses fois pour injure raciale, se produisait dans ce local de Montreuil depuis la mi-octobre. 

Ce jeudi, le maire PCF de Montreuil (Seine-Saint-Denis), a pris un arrêté pour exiger la fermeture du local privé où se produisait clandestinement le polémiste condamné plusieurs fois pour injure raciale, incitation à la haine et apologie du terrorisme, depuis quelques semaines. 

La maire indique par communiqué avoir été avertie "de la tenue de séances du spectacle de Dieudonné dans des locaux privés situés sur son territoire" et qui ne relèvent pas de la liste des établissements habilités à recevoir du public (ERP). 

Dieudonné, qui se produisait dans ce local depuis la mi-octobre, avait pour intention de poursuivre ses représentations jusqu'à la mi-décembre, a également fait savoir la municipalité à l'AFP. 

"Le passage de la commission de sécurité sur le lieu où se déroulent les représentations était le meilleur moyen à la disposition de la ville de s'opposer légalement à leur tenue", a expliqué le maire, Patrice Bessac. 

Suite au passage de la commission de sécurité, le maire a donc pris un arrêté de "fermeture provisoire des locaux", avec exécution immédiate. "En cas de non respect de cet arrêté, la ville de Montreuil saisira la juridiction compétente afin de faire respecter l'arrêté, et ce dans les plus brefs délais", prévient la ville. 

Rubriques

People