Un chèque contre le silence

Le réalisateur de Bohemian Rhapsody, Bryan Singer, est accusé de viol sur mineur. Et il ne perd pas le nord, puisqu’il a proposé 150 000 dollars à sa victime en échange du retrait de sa plainte.

En 2017, Cesar Sanchez-Guzman a accusé Bryan Singer d’un viol qui aurait été commis en 2003, lors d’une fête sur un yacht. À cette époque, il n’avait que 17 ans. Le réalisateur nie les faits. Pourtant, ce ne serait pas la première fois que de telles accusations pèsent sur lui. En décembre 2017, alors que la production de Bohemian Rhapsody était réunie, l’acteur Rami Malek avait témoigné : “Tous ceux qui veulent évoquer ce qui s’est passé avec Bryan ont le droit de le faire. Pour moi, travailler avec Bryan Singer n’était pas plaisant, pas du tout”.

Aujourd’hui, le réalisateur Bryan Singer accusé de viol sur mineur a choisi de faire des folies et de payer sa victime présumée. Un chèque de 150 000 dollars dans le but d’éviter de passer devant les tribunaux. Reste à savoir si son accusateur acceptera ce pot-de-vin. Les avocats de l’accusé sont sereins, dans la mesure où Cesar Sanchez-Guzman aurait des problèmes d’argent qui pourraient le contraindre à accepter la proposition de Bryan Singer.

Rubriques

People