Tupac accusé de viol : pour la première fois, sa victime présumée brise le silence

En 1993, le célèbre rappeur aurait agressé sexuellement l’une de ses fans. Une victime présumée qui a décidé de s’exprimer pour la première fois dans la presse.

Son témoignage était très attendu. Pour la première fois, Ayanna Jackson, victime présumée de viol de la part du rappeur Tupac, s’est exprimée au cours d’une interview accordée à VladTV. Elle a détaillé les faits qui se seraient produits en 1993. Cette année-là, la jeune femme aurait été invitée à monter dans sa chambre d’hôtel par la star, qui se trouvait en compagnie de quelques amis. Le petit groupe aurait alors abusé sexuellement de la jeune fan.

Ayanna Jackson, qui dans un premier temps avait déclaré être consentante, était revenue sur ses déclarations quelques jours plus tard, affirmant qu’il s’agissait bien d’un viol. Âgée aujourd’hui de 44 ans, elle a détaillé le déroulement de cette soirée qui a valu à Tupac de passer 9 mois en prison.

Alors qu’elle était âgée de 18 ou 19 ans à l’époque des faits, la jeune fille s’était alors rendue dans une boîte de nuit où elle avait flirté avec le rappeur. Tupac lui aurait alors demandé une fellation, ce qu’elle aurait refusé. Plus tard, la jeune fille et le chanteur seraient montés tous les deux dans sa chambre d’hôtel, où se trouvaient déjà plusieurs amis de la star. L’enfer aurait alors commencé pour la jeune fan, à qui Tupac aurait fait comprendre qu’elle devait avoir des relations sexuelles avec ses amis également. "Ce sont mes potes. Je t'aime tellement, j'ai décidé de te partager avec eux", lui aurait-il dit. Ayanna Jackson aurait alors fait part de son désaccord, en vain. Les amis de Tupac auraient déchiré sa robe puis l’auraient violée, avant que le rappeur n’abuse également d’elle, sous le regard amusé d’un autre de ses amis qui n’aurait pour sa part pas participé à l’agressions sexuelle.

Dans cette affaire, Tupac a toujours clamé son innocence jusqu’à sa mort, en 1996.

Rubriques

People