TPMP : presque 2 ans après les faits, Soraya Riffy porte plainte contre Jean-Michel Maire

Soraya Riffy est revenue sur sa décision : si la jeune femme avait excusé le comportement de Jean-Michel Maire lorsqu'il l'a embrassée sur la poitrine lors des 35h de TPMP en 2016, celle-ci souhaite désormais se faire entendre. 

En octobre 2016 dernier, Jean-Michel Maire avait dérapé sur le plateau de TPMP : si l'on pensait la hache de guerre enterrée entre lui et Soraya Riffy, cette dernière n'est pas du même avis. 

"Je crois respecter les femmes autant que je le peux"

En octobre 2016, un énième scandale avait touché l'émission Touche pas à mon poste : Cyril Hanouna avait alors organisé un marathon appelé "35h de Baba", où il avait animé l'émission durant 35 heures d'affilée. Le 14 octobre 2016, Soraya Riffy était présente sur le plateau, et devait incarner le rôle de Kim Kardashian lors d'une séquence où le braquage de Kim était rejoué par les animateurs. Jean-Michel Maire a alors souhaité incarner le rôle de Kanye West... se prenant un peu trop au jeu ! L'animateur a voulu rigoler en embrassant Soraya sur la poitrine, alors qu'elle ne le souhaitait pas.

Une scène qui a choqué tous les téléspectateurs, qui ont pour la majorité averti le CSA. Jean-Michel Maire avait alors présenté ses excuses en direct : "Je crois respec­ter les femmes autant que je peux. Que je suis un gros lourd, ça, je l’avoue aisé­ment. Et si ce geste a été déplacé, comme j’ai cru le comprendre, je m’en excuse une nouvelle fois. […] Je suis vrai­ment désolé pour ceux que ça a choqués. Je suis défi­ni­ti­ve­ment… un peu con."

"Depuis un an, ma vie est devenue un calvaire"

Si Soraya Riffy avait alors accepté les excuses de Jean-Michel Maire, elle souhaite aujourd'hui revenir sur sa décision, et a même porté plainte contre l'animateur : "Après mon passage dans l’émis­sion, à part quelques commen­taires sur Inter­net, ça allait. Mais depuis un an, ma vie est devenue un vrai calvaire. Je reçois de nombreuses critiques, des menaces de mort, des allusions vrai­ment malsaines me concer­nant. C’est très dur à vivre à long terme aussi bien dans ma vie sociale que dans ma vie familiale. J’ai rencontré beau­coup de diffi­cul­tés, j’ai fait une dépression. Au début, j’ai réagi de manière empa­thique envers Jean-Michel Maire puisqu’il m’avait contac­tée pour me dire que sa fille était harcelée à l’école. Sur le moment, je n’ai pas pensé à moi. Par ailleurs, la produc­tion m’a égale­ment appe­lée me conseillant de ne rien faire. Je me suis rendu compte qu’en effet il avait eu un compor­te­ment inac­cep­table... En plus de cela, je me suis fait agres­ser et insul­ter dans la rue. Ça deve­nait diffi­cile, je n’osais même plus sortir. Ma vie s’est dégra­dée, je me suis renfer­mée sur moi-même, j’ai échoué dans mes études…" s'est-elle confiée au Figaro

Rubriques

People