Testament de Johnny Hallyday : Laura et David "ont reçu leur dû par le passé"

Dans son ultime testament, Johnny Hallyday expliquerait pourquoi il ne souhaitait rien laisser à ses deux plus grands enfants, Laura Smet et David Hallyday. 

Le feuilleton autour de l'héritage de Johnny Hallyday ne fait que commencer et pourtant, il apporte chaque jour son lot de révélations. Alors que l'on apprenait en début de semaine que le rockeur avait choisi de ne rien léguer à David Hallyday et Laura Smet, au seul profit de Laeticia Hallyday et leurs deux filles adoptives, Jade et Joy, on apprend aujourd'hui quelle en serait la cause. 

David et Laura devaient "accepter que leur part d'héritage soit diminuée des montants déjà reçus"

Comme le rapporte RTL, Johnny Hallyday aurait expliqué pourquoi il ne laissait rien à ses deux premiers enfants, qu'il a eus pour David avec Sylvie Vartan et pour Laura, avec Nathalie Baye. Comme il l'aurait écrit de sa main dans son ultime testament, "ils ont déjà reçu leur dû par le passé". Ainsi, le chanteur estimait les avoir déjà mis à l'abri du besoin de son vivant et aurait donc choisi de privilégier Laeticia, Jade et Joy après sa mort.

Toujours selon RTL qui a eu accès aux trois précédents testaments de la star, Johnny précisait que Laura et David devaient "accepter que leur part d'héritage soit diminuée des montants déjà reçus".

Dans le dernier testament rédigé de la main même de Johnny Hallyday, en 2014 à son domicile de Marne-la-Coquette, le chanteur disait explicitement avoir déjà fait des donations par le passé à Laura et David, comme le rapporte Le Point"Je ne prends expressément aucune disposition dans ce testament ou dans aucun autre document à l'intention de mes enfants David Smet et Laura Smet, auxquels j'ai déjà fait des donations par le passé."

Rubriques

People