T.I vérifie la virginité de sa fille

L’affaire du rappeur T.I choque. L’état de New York risque d’interdire les tests de virginité.

L’atlantien a déclaré dans une interview avoir pris l’habitude d’emmener chaque année sa fille chez le gynécologue pour examiner son hymen. Tous les ans, le rappeur vérifie si sa fille est toujours vierge et ce, depuis ses 16 ans. Le rappeur a également fait signer une décharge à sa fille afin que le médecin puisse lui partager ces informations confidentielles.

Un examen inutile et humiliant

Une polémique qui pourrait bien faire changer les choses. En effet, l’état de New York compte définir un nouveau projet de loi qui interdirait les tests de virginité. Michaelle Solages, membre de l’Assemblée de l’Etat de New York est d’ailleurs à l’origine de ce projet de loi. Elle affirme que ces tests portent atteinte aux droits des femmes et renforce les idées reçues sur la sexualité féminine. « Les examens de l’hymen ne sont pas nécessaires d’un point de vue médical, et n’ont aucun fondement scientifique » a-t-elle argumenté et rajoute : « ils sont souvent douloureux, humiliants, dramatiques pour les jeunes filles ou les femmes, et sont vraiment une forme de violence sexuelle. ».

Ce nouveau projet de loi doit être discuté par la chambre basse du Parlement de l’Etat de New York, à Albany en janvier 2020. Si ce projet de loi voit le jour, les médecins ne pourront plus pratiquer ces tests. Il est également important de signaler que certaines femmes naissent sans hymen et que cela ne prouve donc pas qu’elles n’aient eu aucun rapport sexuel.

 

Rubriques

People