Shakira aurait fraudé le fisc à hauteur de plusieurs "dizaines de millions d'euros"

Les impôts et les stars, ça fait deux. Et Shakira ne semble pas échapper à la règle puisqu'elle est accusée par le fisc espagnol de ne pas leur avoir payé des "millions d'euros". 

La femme de Gérard Piqué semble avoir du mal avec les chiffres. Après avoir été accusée par les Panama Papers de cacher des millions d'euros dans des paradis fiscaux aux quatre coins du monde, c'est cette fois le fisc espagnol qui est venu toquer à la porte de la jeune femme. Les agents du fisc reprochent à la jeune femme de n'avoir pas déclaré "plusieurs dizaines de millions d'euros".  

Les proches de la star ont tenu à la défendre, expliquant que le problème provenait "d'une diffé­rence de critères, et non de dissi­mu­la­tion fiscale". En effet, ayant résidé pendant 183 jours en Espagne de 2011 à 2014, la jeune femme aurait dû enregistrer sa résidence fiscale en Espagne, ce qu'elle n'a pas fait. Même si les poursuites n'ont pas encore été engagées par le fisc espagnol, la chanteuse assurant vouloir régulariser sa situation rapidement, les peines concernant la fraude fiscale sont passibles de deux ans d'emprisonnement en Espagne. C'est maintenant au parquet de décider des suites de cette affaire. 

 

Yes this feels good! Shak #ElDoradoWorldTour #Rehearsals

Une publication partagée par Shakira (@shakira) le

Rubriques

People