Scandale Jeremstar : un deuxième plaignant sort de son silence

Un deuxième homme a porté plainte contre Pascal Cardonna et Jeremstar. Il a pris la parole sur les réseaux sociaux...

Un deuxième homme, Jason Fabre, vient de porter plainte contre Pascal Cardonna pour dénoncer à son tour les agissements de ce dernier, qui aurait abusé de lui. Il s'est exprimé sur les réseaux sociaux après avoir déposé une plainte auprès de la cour de Nîmes. 

Affirmant ne pas vouloir passer pour un "pantin", Jason Fabre qui a publié une copie de la plainte sur son compte Twitter, rapporte qu'il était âgé de 15 ans seulement lorsqu'il a été approché par Pascal Cardonna sur internet, en 2011. 

« Ce dernier lui a direc­te­ment proposé une rencontre le soir-même dans le but d'obte­nir avec lui un rapport sexuel tarifé. S'il n'a pas immé­dia­te­ment donné suite, monsieur FABRE, adoles­cent fragile et désoeu­vré à l'époque, vivant diffi­ci­le­ment son homo­sexua­lité, est resté en contact avec Monsieur CARDONNA, qui lui promet­tait de belles rencontres profes­sion­nelles comme le youtu­beur Jérémy Gisclon dit 'JEREMSTAR' et des oppor­tu­ni­tés à Radio France où lui-même travaillait », peut-on lire dans la plainte. 

Un an après, Jason Fabre finira par céder aux avances de l'homme d'une cinquantaine d'années. « Il a rejoint celui-ci à son domi­cile de Nîmes et s'est livré à contre­coeur à un rapport sexuel tarifé pour la somme de 200 euros », apprend-on également.

Par la suite, le jeune homme sera invité toutes les semaines dans des soirées qui se seraient déroulées chez Babybel, entre 2012 et 2016. En récompense de prestations sexuelles, le plaignant affirme avoir reçu de la part de Pascal Cardonna, mais aussi Jeremstar des biens matériels, comme des tablettes, des téléphones portables, mais également des voyages. « À chaque fois, un jeune y passait. Il avait toujours une cible, soit qu’il avait amenée, soit qu’il choi­sis­sait parmi les garçons qu’il nous deman­dait d’in­vi­ter : il se servait de nous comme appât », a affirmé le jeune homme aux journalistes de Libération. 

Dans son communiqué, Jason Fabre précise ne jamais avoir rencontré Jeremstar, mais évoque de nombreux contacts avec lui, via les réseaux sociaux. 

Rubriques

People