Alors que Joshua James, qui s'était introduit chez Sandra Bullock en 2014, avait été libéré en 2017 de l'hôpital psychiatrique où il avait été interné, l'homme a finalement mis fin à ses jours le 2 mai dernier. 

Bien que la nouvelle soit macabre, Sandra Bullock peut enfin souffler : son harceleur, qui s'était introduit chez elle 4 ans auparavant, s'est dernièrement suicidé

"Tu es vraiment spéciale pour moi"

Si les faits se sont déroulés il y a plusieurs années maintenant, Sandra Bullock, âgée de 53 ans, en garde encore des séquelles : en 2014, alors qu'elle se trouvait à son domicile à Los Angeles, Joshua James s'est introduit chez l'actrice pendant la nuit.

Bien que paniquée, la jeune femme avait tout de même pris son courage à deux mains et s'était réfugiée dans un placard, d'où elle a contacté le 911 pour faire arrêter son harceleur. Joshua a ensuite été interné en hôpital psychiatrique, et la police avait retrouvé chez lui des armes ainsi qu'un journal intime où il confiait : « Sandy, tu pour­rais m'avoir aujourd'hui, cependant tu as choisi d'autres gens que moi. Je ne serais pas loin, comme tu le sais. Je t'aime. Tu es vrai­ment spéciale pour moi et sans toi dans ma vie, il n'y aurait que de la misère […] Je vous aime toi et Louis et je ne veux que faire partie de vos vies. Vous me manquez et je pense à vous tous les jours. Amour pour toujours, ton mari.» Il y expliquait également avoir pour objectif "d'agresser sexuellement des stars hollywoodiennes".

Il met fin à ses jours

En 2017, Joshua James finit par être relâché de l'établissement psychiatrique dans lequel il se trouvait, mais continuait à être suivi. Cependant, le 2 mai dernier, le quarantenaire n'a pas assisté à une visite prévue avec le juge, alertant les forces de l'ordre qui se sont rendues à son domicile. Joshua, qui n'a pas souhaité les laisser rentrer, les a menacés avant de se suicider

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !