Le rappeur Fianso de nouveau jugé pour avoir bloqué l’A3

Le blocage de l'autoroute A3 avait été causé par le rappeur et ses acolytes, pour les besoins d'un clip...

C'est presque devenu une marque de fabrique chez le rappeur Fianso, de son vrai nom Sofiane Zermani. Ce lundi, il doit comparaître devant le tribunal correctionnel de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, pour "entrave à la circulation". Un jugement qui intervient après que le rappeur du Blanc-Mesnil ait tourné deux clips sans autorisation. 

Le premier avait bloqué l'autoroute A3 et le deuxième clip sauvage, tourné dans la cité des 3.000 à Aulnay-sous-Bois, avait entraîné des troubles à l'ordre public. À chaque fois, les clips en question ont rencontré et continuent de rencontrer un franc succès sur la Toile : le premier a été visionné pas moins de 32 millions de fois, et le deuxième près de six millions. 

Rubriques

People