Le rappeur Fianso de nouveau interpellé pour avoir bloqué l'autoroute en tournant un clip sauvage

Déjà une première fois poursuivi pour des faits similaires, le rappeur Fianso a été arrêté ce mercredi alors qu'il tournait un clip non autorisé dans la banlieue parisienne. Un tournage pour lequel il a notamment bloqué plusieurs voies de circulation, entraînant d'importants embouteillages. Une enquête préliminaire a été ouverte.

Rebelote. Fianso, de son vrai nom Sofiane Zermani, a été interpellé ce jeudi 14 décembre dans l'après-midi. Placé en garde à vue durant 24 heures, le rappeur et son équipe de tournage ont été repérés par un opérateur de vidéosurveillance tandis qu'ils effectuaient un tournage sauvage dans un quartier de Gennevilliers (Haut-de-Seine). 

Au moment de l'interpellation du rappeur, qui s'est déroulée dans le calme, une soixantaine de personnes se trouvaient sur place. Un autre homme qui portait sur lui une arme de poing a également été arrêté. 

Originaire de Seine-Saint-Denis, le rappeur de 34 ans qui s'apprête à sortir un nouvel album en janvier 2018 est ressorti libre à l'issue de sa garde à vue. Pour l'heure, Fianso n'est pas poursuivi, mais une enquête préliminaire a été ouverte pour obtenir un complément d'information, car le rappeur n'en est pas à son premier coup d'essai. En avril dernier, il avait déjà bloqué plusieurs minutes l'autoroute A3 pour les besoins d'un clip, non autorisé également, de son dernier album "Bandit". Son procès pour "entrave à la circulation" qui devait se tenir devant le tribunal correctionnel de Bobigny a été renvoyé au 22 janvier 2018.

Fianso sera également jugé pour avoir tourné en janvier dernier un autre clip sauvage dans la cité des Mureaux, qui avait quant à lui dégénéré et provoqué des échauffourées entre les policiers et les habitants du quartier.

Rubriques

People