R. Kelly aurait « dressé » une jeune fille de 14 ans pour en faire son esclave sexuelle

Dans une émission diffusée par BBC3, l’ex de R. Kelly affirme avoir vu une jeune fille âgée de 14 ans victime de pratiques sexuelles sordides. De nouveau au coeur d’une grave polémique, le chanteur de R&B n'a toujours pas répondu à ces accusations. 

L'enfer vécu par Killy Jones

Kitty Jones, qui a entretenu une relation avec le chanteur entre 2011 et 2013, a exposé de nouvelles révélations graves sur les pratiques douteuses du chanteur.

Dans les pages de Rolling Stones, elle avait déjà signalé avoir été entretenue par l’artiste, et décrivait comment elle était parvenue à sortir de cet enfer. La jeune femme avait alors reconnu qu’il la battait, l'avait forcée à avoir des rapports sexuels avec lui et d’autres femmes et qu’il enregistrait tout.

« Dressée » en esclave sexuelle

C’est maintenant lors d’un reportage réalisé par BBC3 R Kelly : Sex, Girls and Videotapes qu’elle dévoile de nouveaux faits sordides. Dans cette émission, diffusée le mercredi 28 mars, la jeune femme l’accuse d’être un manipulateur qui parviendra à transformer de jeunes femmes en « esclaves sexuelles ».

Mais ce n’est pas tout ; elle aurait également vu une jeune fille de 14 ans enfermée dans ce qu’elle appelle « le donjon » et que le chanteur de 51 ans se vantait d'avoir « dressée ».

Elle raconte : « j’ai été présentée à une des filles, qu’il disait “dresser” alors qu’elle avait 14 ans, c’étaient ses mots. J’ai vu qu’elle était habillée comme moi, qu’elle disait les choses que je disais et ses manières étaient comme les miennes. C’est à ce moment que j’ai compris qu’il m’avait entretenue pour devenir un de ses animaux de compagnies. Il m’appelait son toutou ».

Elle ajoute que R. Kelly appelait la jeune femme « son putain d’animal », qu’il l’obligeait à ramper par terre et à lui faire des fellations.

Déjà accusé d'être à la tête d'un « temple sexuel »

Si ces nouvelles accusations ne sont plus vraiment une surprise, elles semblent être de plus en plus graves. L’année dernière déjà, le site BuzzFeed US assurait que le chanteur de 51 ans était à la tête d’un « temple sexuel ». Selon cette même source, il maintenait six jeunes femmes sous son emprise dans ses villas de Chicago et Atlanta.

Les jeunes femmes devaient lui demander la permission pour manger, sortir ou encore communiquer avec le monde extérieur. Pour le moment, le chanteur n’a pas répondu à ces terribles accusations.

Rubriques

People