Quand Snapchat propose de gifler Rihanna, l'action chute en bourse

L'entreprise a dû présenter ses excuses à la chanteuse pour avoir mis en ligne une publicité proposant de lui administrer une gifle...

On ne s'attaque pas à Rihanna aussi facilement. Et pour cause, l'action a plongé de 4% après que la chanteuse, furieuse contre une publicité de Snapchat, ait invité ses followers à désinstaller l'application.

Il faut dire que le titre de la publicité, douteux, n'a pas manqué de déclencher un scandale. « Gifler Rihanna ou frapper Chris Brown ? », pouvait-on lire sur la pub pour un jeu que les utilisateurs de Snapchat ont pu apercevoir le week-end dernier, entre deux snaps. 

Une chute de près de 4% de l'action Snap Inc

L'entreprise, qui s'est excusée, a admis que la publicité en question était "dégoûtante". Trop tard, la chanteuse avait déjà appelé ses fans à désinstaller l'appli de la messagerie, provoquant une chute de près de 4% de l'action Snap Inc.

« Bon SNAPCHAT vous savez déjà que vous êtes pas mon appli préférée. (…) Vous dépensez de l’argent pour animer quelque chose qui va volontairement se moquer des victimes de violences conjugales !!! », a déploré la chanteuse au sujet de la publicité, qui faisait ouvertement référence aux violences subies par la star originaire des Bermudes, de la part de son ex, le chanteur Chris Brown. « Je pense à toutes les femmes, enfants et hommes victimes de violences conjugales dans le passé, et surtout à tous ceux qui n’ont pas encore parlé… Vous nous avez abandonnés ! Honte sur vous. Débarrassez-vous de cette appli et de ces excuses », a écrit Rihanna, furieuse. 

Snapchat s'est dans la foulée excusé d'avoir validé la publicité intitulée "Tu préfères ?".  « La publicité a été examinée et approuvée par erreur, puisqu’elle est en violation de notre politique publicitaire. Nous avons immédiatement supprimé cette publicité le week-end dernier, quand nous en avons pris conscience. Nous sommes désolés que cela se soit produit ». 

Rubriques

People