Pour Sylvie Vartan, Johnny Hallyday ne peut pas avoir déshérité ses enfants

Celle qui a partagé la vie de Johnny Hallyday ne peut se résoudre à croire que le rockeur ait été capable de déshériter ses propres enfants. Pour elle, qui se dit sereine, la vérité sera bientôt rétablie...

"J'ai beaucoup de mal à croire que l'homme que j'ai connu, aimé follement, et que je connais très bien, ait pu réécrire son histoire, renier son sang et son histoire en déshéritant et en ne donnant pas le droit moral (sur ses œuvres, ndlr) à ses enfants", a déclaré Sylvie Vartan sur France 2 ce dimanche, face à Laurent Delahousse. 

La mère de David Hallyday a affirmé que ce dernier - qui est "meurtri" et "blessé" - et son père n'avaient "jamais discuté" de ses dispositions testamentaires. "C'est inimaginable la violence et le reniement d'un père. Je ne crois pas que Johnny était capable de cela", a-t-elle ajouté, avant de souligner : "le Johnny que j'ai aimé était généreux et sensible".

"Je connais la véritable histoire et j'ai des preuves"

Pour Sylvie Vartan, ce testament ne peut être le voeu de Johnny Hallyday : "Ce testament ne correspond en rien à l'homme dépeint aujourd'hui. Je ne peux penser une seule seconde qu'il ait décidé de les déshériter de son plein gré".

"Je ne peux pas imaginer une seconde qu'il ait fait cela." "La justice fera son travail et voilà. Je ne peux que témoigner et parler de ma tristesse", a continué celle qui formait avec Johnny Hallyday un couple mythique. 

"Je connais la véritable histoire et j'ai des preuves, je suis sereine, et je ne vais pas céder à l'hémorragie médiatique, ce n'est pas ma façon de faire", a conclu Sylvie Vartan. 

Rubriques

People