Dans sa deuxième autobiographie, Joey Starr montre qu'il n'en a pas fini avec Cyril Hanouna et son équipe. Sous la plume de Philippe Manœuvre, il revient sur sa gifle infligée à Gilles Verdez et fournit sa version des faits.

En avril 2016, Gilles Verdez, chroniqueur dans Touche pas à mon poste!, avait fait irruption dans la loge de Joey Starr sur C8. Déguisé en livreur de pizza, il avait pris ses aises auprès du rappeur, en s'installant à côté de lui et en allant jusqu'à le serrer et lui tapoter la tête. "Me touche pas", avait alors rétorqué le juré de Nouvelle Star. Mais le chroniqueur semblait bien décidé à continuer de l'importuner, si bien que Joey Starr a fini par lui flanquer une gifle.

Dans sa nouvelle autobiographie publiée chez Cherche Midi, l'ancien leader de NTM livre sa version des faits, sans langue de bois. De toute façon, Joey Starr et la langue de bois n'ont jamais été bons amis.

Pour Joey Starr, Hanouna "a décidé la mort de Nouvelle Star"

"Le 19 avril 2016, je prépare mon direct de Nouvelle Star dans ma loge. Je suis dans mon truc. À un moment, un mec vient me toucher la tête dans ma loge. Chez moi, je ne sais pas, ça se fait pas ces trucs-là. En fait, le mec est un clampin, téléguidé par un abruti. Verdez, Hanouna, c’est ça l’histoire. Pourquoi il est pas venu en personne dans ma loge, Hanouna? J’aurais aimé jouer au foot avec lui", écrit l'artiste.

Mais le rappeur-acteur va plus loin. Pour lui, Hanouna "a un vieux compte à régler avec les gens de Nouvelle Star". "Il a un temps présenté l’émission, ça ne s’est pas bien passé, ils lui ont foutu un coup de pompe. Donc il a décidé la mort de l’émission."

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !