La journaliste a jugé "ahurissant" que le gouvernement n'arrive pas à "rétablir l'ordre et la sécurité sur les deux îles"...

Ce dimanche 10 septembre, les critiques concernant la gestion de l'ouragan Irma lors de son passage sur les Antilles mardi dernier se sont amplifiées d'un cran avec les déclarations d'Audrey Pulvar à ce sujet. Alors que la tempête a fait au moins dix morts et sept disparus dans les îles françaises de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, la présidente de la fondation pour la Nature et l'Homme s'est dite scandalisée par l'incapacité du gouvernement à gérer cette crise.

"Chacun ici a fait tout ce qu'il avait à faire", se dédouane Annick Girardin

Se joignant aux voix de politiques comme Éric Ciotti et Jean-Luc Mélenchon, qui ont dénoncé un "défaut d'anticipation" de la part du gouvernement, la journaliste a estimé qu'il était "ahurissant que le gouvernement ne soit pas foutu cinq jours après le drame, de rétablir l'ordre et la sécurité sur les deux îles". Des propos rapportés par Sud Ouest dans son édition du dimanche.

"Jamais je ne laisserai dire que les services de l'État, que les services de la collectivité territoriale n'auraient pas été à la hauteur. (...) Chacun ici a fait tout ce qu'il avait à faire", a rétorqué depuis Saint-Martin, dimanche soir, la ministre des Outre-mer Annick Girardin, précisant que les secours, forces de l'ordre et militaires envoyés sur place pour rétablir l'ordre devraient atteindre le nombre de 2.000 hommes.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !