Ce lundi 9 octobre, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs sont revenus sur la "jeremstarisation" de Raquel Garrido. L'occasion pour Pierre Ménès de régler ses comptes une fois de plus avec l'avocate, porte-parole de la France Insoumise, parti politique qu'il a également dézingué au passage...

Après avoir insulté Raquel Garrido de "tourte" la semaine dernière, Pierre Ménès continue sur sa lancée. Interrogé ce lundi 9 octobre dans "Touche pas à mon poste" au sujet de l'apparition de la porte-parole de la France Insoumise, éclaboussée par un récent scandale de cotisations non payées, aux côtés du blogueur Jeremstar sur Snapachat, le chroniqueur de TPMP n'a pas mâché ses mots.

"On est au summum du grotesque"

« On est au fond du seau là. Plus bas, il faut creuser ! On est au summum du grotesque ! Je regrette ma tourte, j'aurais dû dire pire », s'exclame-t-il dans un premier temps, avant d'enfoncer le clou : « Elle est à la France Insoumise, elle ne fait pas vraiment de la politique ». Une déclaration qu'a tenté de minimiser le présentateur Cyril Hanouna et que Pierre Ménès a assumée, traitant les Insoumis de « beuglards ».

Des propos qui ont vivement fait réagir Gilles Verdez, lequel a répondu à son collègue qu'il n'avait pas le droit d'insulter de la sorte, à la télévision, un parti politique. Qu'importe, Pierre Ménès ne reviendra pas sur le fond de sa pensée.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !